« La thèse du « clash des élites » de l’armement, c’est à la fois House of Cards et Game of Thrones »

Le dernier numéro spécial de DSI Magazine sur les armées françaises vient de paraître, avec, entre autres, des entretiens du Général Lecointre, ancien Chef d’État-major des Armées (CEMA), d’Alice Pannier (IFRI) et d’Olivier Schmitt (IHEDN) qui ont récemment publié un ouvrage sur la politique militaire française depuis la fin de la guerre froide, ainsi que sur mon dernier livre Avec ou sans l’Europe. Le dilemme de la politique française d’armement. Merci à Joseph Henrotin qui a conduit cet entretien qui débute par cette question :

La stratégie des moyens française est un objet fascinant. Au sein de ses différents étages, vous vous êtes intéressé à la question du choix d’une coopération européenne – ou non – en démontrant l’existence de configurations décisionnaires impliquant un « clash des élites ». En quoi consiste ce clash ? Se produit-il aussi de manière fractale, au sein des différents acteurs politiques et industriels ?   

La politique d’armement qui engage l’État pour plusieurs dizaines de milliards d’euros sur des décennies serait gouvernée par le « complexe militaro-industriel » : cet argument demeure largement partagé. Au sommet de l’État, il y aurait une élite formée dans les mêmes écoles qui « capturerait » la décision. Certes, cette élite est…


Pour lire la suite de l’entretien, vous pouvez acheter le numéro en cliquant ici.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s