Emmanuel Macron amorce-t-il son tournant souverainiste ?

Vous trouverez en cliquant ici ma nouvelle tribune pour le HuffPost intitulé « Plan aéronautique : le « Made in France » prend le pas sur la préférence européenne« .

En voici les premiers paragraphes :

Mardi 9 juin 2020, Bruno Le Maire, ministre de l’Économie, a annoncé un plan de relance de 15 milliards d’euros pour soutenir l’industrie aéronautique des effets de la crise sanitaire (#PlanAéro sur Twitter). Ce plan confirme la politique économique du gouvernement à une exception près: les partenariats européens laissent la part belle au “Made in France”. S’agit-il d’un tournant souverainiste pour Emmanuel Macron?

There is (no) alternative  

En mars 2020, la pandémie liée à la Covid-19 a cloué les avions au sol dans le monde entier. La production de l’aéronautique, l’une des industries françaises les plus florissantes et stratégiques, a été brutalement stoppée. La situation sociale est préoccupante: 100.000 emplois sont menacés sur les 300.000 que compte ce secteur industriel. L’enjeu économique l’est tout autant, l’industrie aéronautique représentant 56 milliards de chiffre d’affaires et 34 milliards d’euros d’excédent commercial.

Pour “sauver” l’industrie aéronautique, le gouvernement a décrété “l’état d’urgence” avec un plan de 15 milliards d’euros: 8 milliards d’euros sont ajoutés aux 7 milliards d’euros déjà annoncés pour soutenir Air France. Ce plan de relance s’ajoute, entre autres, aux mesures prises en faveur de l’industrie automobile (8 milliards d’euros), mais aussi au mécanisme de “chômage partiel” activé ce printemps pour éviter à des millions de Français-e-s de se retrouver au chômage.

À rebours de la fameuse expression attribuée à Margaret Thatcher selon laquelle “There is no alternative”, –l’État n’a pas d’autres choix que de se plier aux règles du marché et des intérêts privés–, la crise sanitaire a, au contraire, démontré une capacité d’action étatique pour réguler le marché. Le dorénavant fameux “Quoi qu’il en coûte” qui avait ponctué l’adresse à la nation du chef de l’État, Emmanuel Macron, le 12 mars 2020, le rappelle.

2 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s