Comment l’Union européenne se « différencie » ?

La première journée d’étude du groupe de recherche sur l’Union européenne (GrUE) de l’Association française de science politique (AFSP) s’est déroulée le jeudi 1er février à la Maison des sciences de l’homme Alsace (MISHA) de l’Université de Strasbroug, avec le soutien du laboratoire de recherche « Sociétés, Acteurs, Gouvernement en Europe » (SAGE) et de l’AFSP.

Cette journée d’étude a rassemblé des chercheurs dont les interventions ont porté sur le thème des logiques de différenciation qui façonnent l’Union européenne (programme). Au-delà des métaphores usitées sur l' »Europe à géométrie variable »,  l’Europe « des cercles concentriques » ou à « plusieurs vitesses », les logiques de différenciation ont été interrogées, par leurs définitions, leurs conditions, leurs usages et leurs effets. Pour ce faire, des approches multiples ont été convoquées : sociologie politique, théorie politique, socio-histoire, approche institutionnaliste et discursive.

Ces travaux seront poursuivis par une deuxième journée d’étude qui devrait être organisée à l’été 2018. Les informations relatives aux activitiés scientifiques du GrUE sont diffusées sur le site de l’AFSP, Facebook et Twitter.

Publicités

1 commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s