Négocier l’armement au sein de l’UE : le travail politique de la Commission européenne

Le 34e numéro de la revue Négociations, coordonné par Mélanie Albaret et Milena Diekhoff, porte sur les pratiques des négociations internationales.

Avec des articles sur les négociations climatiques, le processus de paix colombien, les droits de l’homme, la protection du patrimoine culturel, la Syrie, l’espace humanitaire en Haïti. Le mien est intitulé : « Négocier l’armement au sein de l’Union européenne. Le travail politique de la Commission européenne ». En voici le résumé :

Comment la Commission européenne a-t-elle négocié le « paquet défense » adopté en 2009 dans un secteur d’action publique où elle ne disposait d’aucune prérogative ni légitimité politique ? Par une approche se situant à la croisée de la sociologie de l’action publique et de la sociologie des élites, je mets à jour le « travail politique » initié par la Commission euro- péenne dès le début des années 1990. Ce travail politique est caractérisé par la production de « soft law » (travail discursif) et par la constitution d’une large association d’acteurs (travail relationnel).

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s