Exportation des Mistral à l’Egypte : une cohérence dans la mise en oeuvre de la politique étrangère et de la politique de défense de la France

Vous trouverez ma bafouille du jour, sur le blog EurAsia Perspective qui traite des enjeux stratégiques en Europe et en Asie. J’ai été interrogé par Florent Parmentier, sur la création de ce blog, sur la publication du numéro de Politique européenne consacré aux politiques militaires en Europe et sur la vente récente des navires Mistral à l’Egypte par DCNS, industriel français.

Sur ce dernier point, l’argument que je formule est le suivant : que l’on considère cette vente comme « bonne » ou « mal » pour un ensemble d’explications légitimes, elle incarne une cohérence dans la mise en œuvre de la politique étrangère et de la politique de défense de la France depuis 2012, conduites respectivement par Laurent Fabius et Jean-Yves Le Drian.

L’exportation de matériels de guerre pose un dilemme inextricable pour le décideur politique dans la priorité à donner aux intérêts économiques (faire du business) ou aux idées politiques (défendre certaines valeurs). Ce dilemme est accentué dans le cas que vous citez par une situation de crises à niveaux multiples : crise sociale et économique avec une « courbe du chômage » qui ne s’inverse pas à l’échelle nationale, crise diplomatique et politique de l’Ukraine à la Syrie à l’échelle internationale, auxquelles il faudrait ajouter la crise bancaire et monétaire à l’échelle européenne.

Lire la suite sur le blog EurAsia Perspective

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s