Review Articles [3]

Questions de recherche, Sciences Po-CERI[3] Faure, Samuel B.H. 2015. « La coopération internationale dans le secteur de l’armement. Apports et critiques de la littérature à la lumière du cas français ». Questions de recherche. 46. 45p.

Résumé – Cet artile porte sur le dilemme décisionnel de la politique d’acquisition d’armements. Pourquoi un Etat décide-t-il parfois de coopérer à l’international avec d’autres Etats et leurs industries de défense, pour acheter des biens militaires tels que des avions de combat, des chars d’assaut ou des navires de guerre, et pourquoi décide-t-il parfois de ne pas coopérer en privilégiant l’autarcie ? Pour répondre à cette « question de recherche », cet article rassemble, sous la forme d’une revue de la littérature, l’ensemble des contributions en science politique (soit près de cent références) qui visent à expliquer cette variation décisionnelle. L’objectif est de cartographier l’ensemble des modèles explicatifs de ce dilemme en testant leurs propositions théorique et méthodologique sur le cas de la France, pour identifier leurs principaux apports ainsi que leurs limites.

Abstract – This article focuses on the decision-making dilemma of arms procurement policy. Why does a State decide sometimes to cooperate internationally with other States and their defense industries, to buy military goods such as jet fighters, tanks and warships, and why does it decide sometimes to not cooperate and prefers autarky? To answer this Research Question, this article brings in the form of a literature review, all the contributions in political science (almost hundred references) that explain this decisional variation. The aim is to map all explanatory models of this dilemma by testing their theoretical and methodological proposals on the case of France, to identify their main contributions and their weakness.

[2] FaGouvernement et action publique, 3, 2012ure, Samuel. 2012. « Contextualiser les phénomènes sociaux au-delà de l’Etat-nation ». Gouvernement et action publique. 3 : 127-135.

Premières lignes – Dialogue de sourds. C’est par le rappel d’un dialogue de sourd sentre l’historien Fernand Braudel et le sociologue Pierre Bourdieu sur l’usage du temps long en histoire – le premier le défen-dant, le second le critiquant – que s’ouvre Monde pluriel. Penser l’unité des sciences sociales. Qui a raison ? Bernard Lahire les renvoie dos à dos en formulant deux critiques : une montée en généralités abusive et une division du travail excessive. Produit de logiques de distinction académiques, la position d’universalisation théorique considère qu’une même boîte à outils conceptuels est en mesure d’analyser une infinité d’objets et de problématiques. À rebours, Lahire estime que les modèles théoriques doivent être choisis en fonction de la problématique, de l’échelle d’observation, du niveau de réalité sociale et du type d’objet d’étude. Résultat du processus historique de… 

[1] FLes Champs de Mars, 24, 2012aure, Samuel. 2012. « Coopérer comme politiques d’armement en Europe ». Les Champs de Mars. 24: 114-122. (Télécharger : 1, 2, 3, 4, 5)

Premières lignes – Originaire de Heidelberg, formé à l’université de Cornell par Peter Katzenstein, Ulrich Krotz est maître de conférences à l’université de Brown. Dans Flying Tiger, Krotz étudie le développement et la production, par l’Allemagne et la France dans le cadre d’une coopération bilétarale : d’un hélicoptère de combat : le Tigre. Le Tigre est un hélicoptère de deuxième génération, c’est-à-dire technologiquement avancé (vol de nuit, misiles de troisième génération). L’agent 007 y avait recourt dans Goldeneye (1995). Il s’agissait alors d’un prototype. La première série de Tigre est livrée à l’Allemagne et à la France en 2005. En 2009, trois Tigre « français » réalisent leur première mission militaire en Afghanistan. Ce programme d’armement aurait coûté près de 7,5 milliards d’euros (Krotz, 2011). L’objectif de cette recherche est de comprendre les raisons qui ont conduit l’Allemagne et la France à coopérer. Krotz vise à…